Dans ce guide détaillé, vous en apprendrez davantage à propos du déroulement d’un entretien de candidature, et de la manière de vous y préparer et le réussir.

Commencer la lecture

À quoi pouvez-vous vous attendre de cet article de blog ?

L’idée de devoir vous « vendre » à un nouvel employeur vous donne des sueurs froides ? Ou vous aimeriez affûter vos aptitudes de candidature ? Notre guide de candidature pratique est alors fait pour vous. Que vous posiez votre candidature pour une fonction administrative, d’ouvrier ou de dirigeant, chaque entretien a une structure relativement similaire. Grâce à ce guide, vous arriverez indemne au bout d’un entretien de candidature et décrocherez peut-être ce nouvel emploi.

1. Je suis convié à un entretien. Comment me préparer ?

2. Comment se déroule un entretien de candidature ?

3. Un deuxième entretien de candidature : que faire maintenant ?

4. Comment assurer un suivi fructueux de ma candidature ?

1. Je suis convié à un entretien. Comment me préparer ? 

L’e-mail ou appel téléphonique libérateur arrive : vous êtes convié à un entretien. Génial ! Mais après l’euphorie vient la panique. Comment ne pas avoir l’air ridicule et comment me préparer à un entretien de candidature ?

Un entretien de candidature peut être perçu comme un examen oral. L’expérience nous a appris qu’une bonne préparation et bien sûr une bonne respiration étaient des plus utiles. Tout comme vous étudiez avant un examen, il est préférable, pour faire impression, de prendre le temps de faire vos devoirs. La préparation peut se scinder entre questions liées à la fonction et à l’entreprise et remarques pratiques, organisationnelles. C’est parti !

Sur le plan du contenu

  • Suis-je assez informé à propos de l’entreprise ?

Parcourez le site Web de votre (espérons-le) futur employeur et lisez par exemple la section « à propos de nous » ou parcourez les articles de blog. Vous y apprendrez ainsi la taille de l’effectif, les domaines d’activité et les points d’attention.

Tapez le nom de l’entreprise dans Google, et découvrez si l’entreprise a une actualité récente. Il est toujours intéressant de pouvoir lancer un « J’ai récemment lu un article à propos de votre nouveau projet » lors d’un entretien. 

Vous connaissez quelqu’un dans l’entreprise ? Il serait alors intéressant de lui demander ce qui s’y passe vraiment. Cette personne est fière d’un nouveau chantier ou une nouvelle filiale vient d’ouvrir ses portes ? Ces informations vous aideront à faire une bonne première impression.

Consultez des sites Web comme Glassdoor, une plateforme sur laquelle des (anciens) travailleurs donnent des informations sur la culture dans les entreprises. Votre futur employeur y figure peut-être ? 

  • Le contenu de la fonction est-il clair ?

Lisez bien la candidature. Vous saurez ainsi ce qui est attendu d’un candidat et connaîtrez la description des tâches. Vous éviterez ainsi les silences gênants si le responsable des RH ou le dirigeant d’entreprise vous demande des explications.

  • Savez-vous bien vous présenter ? 

Pendant l’entretien de candidature, votre futur employeur vous inonde de questions sur vos connaissances, vos aptitudes et votre personnalité. Vous donnerez davantage l’impression d’être sûr de vous si vous connaissez à l’avance la réponse à ces questions. Nous l’approfondirons dans le chapitre 2 de cet article de blog. Nous reviendrons donc sur ce point ! 

Dans la pratique

  • Avec qui le rendez-vous est-il organisé ?

« J’ai un rendez-vous avec Madame…heu…Vanden…Bossche ? » Il n’y a rien de moins professionnel qu’un candidat qui ne connaît pas son interlocuteur. Vérifiez donc bien son nom.

  • Où l’entretien a-t-il lieu ?

Un entretien de candidature peut se faire en face à face, au téléphone ou par vidéo. Lorsque vous avez un rendez-vous dans un bureau, il est important de déterminer l’itinéraire à l’avance et de prévoir suffisamment de temps pour arriver à destination. Prenez en compte les éventuels retards dus à des problèmes avec les transports en commun ou un embouteillage imprévu.

Le responsable des RH vous appelle ? Rendez-vous dans un lieu calme pour un entretien de candidature par téléphone. Il n’y a rien de plus ennuyant qu’avoir un enfant qui crie ou un chien enthousiaste qui vous déconcentre. Vérifiez également la qualité de la connexion téléphonique.

Dans le cas d’une interview vidéo, une bonne connexion à Internet est cruciale. La discussion se fait via Skype, Facetime, Zoom ou un autre outil ? Veillez à ce que votre ordinateur portable ou tablette soutienne la technologie. Optez pour un fond neutre (retirez ces vilains posters du mur) et positionnez la caméra à hauteur d’yeux.

  • De quoi avez-vous besoin ?

N’oubliez pas votre CV. Même si votre interlocuteur l’a déjà imprimé, vous ferez de cette façon impression. Si un portefeuille et/ou des références sont demandés dans l’offre d’emploi, préparez-les.

  • Quelle tenue choisir ?    

Soyez vous-même, mais adaptez-vous au style de l’entreprise. Si une ambiance décontractée se dégage du site Web, ne vous présentez pas en costume. Le site Web est très « corporate » ? Évitez alors les t-shirts aux imprimés vifs, les jupes estivales ou les shorts courts.

2. Comment se déroule un entretien de candidature ?

Vous entrez dans le bâtiment et vous vous présentez. Prêt à relever le défi. Ou pas tout à fait ? Découvrez ici le déroulement d’un entretien de candidature.

La structure d’un entretien de candidature

 Chaque entretien de candidature est généralement construit de la même manière.

  • Introduction

Présentez-vous à l’heure dans l’entreprise. Assurez-vous que votre GSM est en silencieux. Le recruteur ou responsable vient vous chercher et vous conduit vers un endroit calme. Ne donnez pas une poignée de main (trop) ferme et n’oubliez surtout pas de respirer.

  • L’entretien

 Ne pas donner l’impression d’être nerveux ? Gardez les pieds joints, vous réduirez ainsi le risque d’avoir les jambes qui tremblent. Ne gesticulez pas avec vos mains et gardez le dos droit. Souriez, cela vous donnera un air amical. Évitez en outre de vous prononcer de manière négative à propos de vos anciens employeurs, de votre situation actuelle ou d’autres entretiens de candidature.

Écoutez bien les questions et répondez-y au mieux. Si vous ne connaissez pas la réponse, dites-le. Mieux vaut ça que des raisonnements illogiques qui donneront une mauvaise impression de vous. 

N’ayez pas peur des blancs que le recruteur insère de temps en temps pour prendre quelques notes. Peut-être s’en sert-il pour mesurer votre niveau de stress.

  • Départ

Vous avez demandé tout ce que vous deviez savoir ? Demandez la suite du déroulement de la procédure de candidature. Vous aurez ainsi une idée du délai dans lequel attendre une réponse. Remerciez le recruteur ou le responsable pour son temps. 

Questions les plus fréquentes

Les recruteurs ne se réinventent généralement pas à chaque fois. Heureusement, car cela vous permettra de bien vous préparer aux questions qu’il posera. Voici déjà un aperçu des questions les plus fréquemment posées lors d’un entretien. 

Questions de candidature liées à la fonction

  • Décrivez la fonction pour laquelle vous posez votre candidature.
  • Qu’est-ce qui vous attire dans cette fonction ? Qu’est-ce qui ne vous attire pas du tout ?
  • Qu’est-ce qui vous différencie des autres candidats ?
  • Qu’est-ce qui fait de vous le candidat idéal pour cette fonction ?
  • À combien s’élève selon vous une bonne rémunération pour cette fonction ?
  • De combien de temps pensez-vous avoir besoin pour vous familiariser avec la fonction ?

Questions sur vos compétences, votre comportement et votre motivation 

  • Dites-en nous davantage à propos de vous.
  • Quels sont vos points forts/faibles ?
  • Décrivez le job de vos rêves.
  • Où vous voyez-vous dans 5 ans ?
  • Pourquoi avez-vous quitté votre précédente fonction ?
  • Comment gérez-vous le stress ?

Questions à propos de l’entreprise

  • Que savez-vous à propos de notre entreprise ?
  • Quelles valeurs de notre culture d’entreprise sont importantes à vos yeux ?
  • Que recherchez-vous précisément chez un employeur ?

Retrouvez d’autres questions et des pistes de réflexion pour élaborer les bonnes réponses dans cet article de blog incontournable. 

Questions originales pendant un entretien : comment les gérer ?

De temps à autre, un recruteur fera du « hors-piste » et vous posera une question inédite. Gérez-la de manière fluide et ne vous laissez pas intimider. Il est généralement impossible d’imaginer la réponse parfaite. Le recruteur veut simplement voir comment vous réagissez et s’assurer que vous ne vous laissez pas facilement déstabiliser. Imaginez en fait ce que votre interlocuteur souhaite savoir. S’agit-il d’une question analytique, s’enquiert-il de votre personnalité ou veut-il savoir si vous êtes créatif ?

  • Si vous étiez un animal, lequel correspondrait le mieux à votre personnalité ?
  • Quelle est la chose la plus amusante que vous ayez vécue ?
  • Vendez-moi ce carnet de notes.
  • Quel serait le titre de votre biographie ?
  • Quel personnage de bande dessinée aimeriez-vous être, et pourquoi ?
  • Combien de balles de football peut-on placer dans cette pièce ?

La manière dont vous abordez la réponse en dira long sur vous. Évitez les « je ne sais pas » et réfléchissez à haute voix. Prenez un bic et un papier s’il s’agit d’une question analytique et prenez note de vos étapes.   

 

Intervieweur: Décrivez-vous en 1 mot.
Candidat: Embauché!

 

Trucs et astuces pour gérer le stress

Un entretien de candidature est et reste un événement stressant. Beaucoup en dépend en effet : cet emploi dont vous rêvez. Garder son calme est un atout majeur. Voici quelques conseils !

  • Évitez le stress de dernière minute : Déterminez le bon itinéraire et arrivez à l’heure. Vous n’aimez pas le trafic sur le ring de Bruxelles, mais devez rejoindre le siège principal ? Envisagez le train pour éviter tout stress.
  • Optez pour une tenue confortable : Il n’y a rien de plus ennuyant qu’une chemise qui gratte ou qu’une jupe qui remonte. Optez pour une tenue confortable qui ne vous distraira pas.
  • Ne planifiez pas de trop lors d’une même journée : Pour vous concentrer pleinement sur votre entretien de candidature, il est judicieux de ne pas planifier d’autres réunions ou rendez-vous directement après. Il n’y a rien de plus ennuyant qu’un candidat qui regarde constamment sa montre. Votre niveau de stress n’en profitera pas.
  • Gardez la tête froide : Allez dormir tôt et mangez suffisamment avant votre entretien. Vous pourrez ainsi commencer l’entretien en ayant l’esprit clair. De petits yeux, un ventre qui gargouille et un bâillement occasionnel feront mauvaise impression. 

“Si un candidat est très nerveux, je luis pose toujours une question au sujet de ses loisirs.” – Gosia, consulente en emploi temporaire

Premiers secours en cas de mauvais entretien

Vous pouvez vous-même vous blâmer. Vous venez de donner une très bête réponse ou avez été complètement à côté de la plaque. Vous citez le nom d’une entreprise concurrente au lieu de celle du recruteur. Fermez vos cahiers, réfléchissez un peu. Comment gérer la situation afin de remettre cet entretien sur les rails ? 

Soyez honnête et admettez votre erreur. Expliquez que vous êtes nerveux et clarifiez le contexte du lapsus/de l’erreur/de la gaffe. Essayez dans tous les cas de ne pas vous donner du mal pour vous en sortir. Tout le monde fait des erreurs. Own up to them. Vous ne réalisez votre erreur qu’après l’entretien ? N’hésitez pas à recontacter le recruteur pour la rectifier.

Le recruteur a la tête ailleurs ? Demandez-vous si vous ne vous égarez pas trop dans vos réponses. Peut-être est-ce LE moment de poser une question remarquable et d’attirer à nouveau l’attention. 

Vous n’arrivez pas à maîtriser vos nerfs ? Demandez simplement de pouvoir vous retirer aux toilettes. Vous pourrez ainsi reprendre votre respiration, passer un peu d’eau sur votre visage et revenir gonflé à bloc.

Un mauvais entretien, ce n’est pas la fin du monde. Vous aurez peut-être l’impression que votre rêve est brisé, mais ressaisissez-vous. Exploitez ce sentiment pour mieux vous préparer à un nouvel entretien de candidature. Qu’est-ce qui s’est mal passé ? Comment l’éviter ? Comment mieux me préparer à un prochain entretien ? Et qui sait, cet entretien si gênant fera peut-être une super histoire à raconter à vos amis. Ils adoreront. 

3. Un deuxième entretien de candidature : que faire maintenant ?

Bonne nouvelle, nous vous attendons pour un deuxième entretien. Mais sur quoi porte un deuxième entretien ? Et est-ce le moment de ce test tant redouté ?

Le déroulement d’un deuxième entretien

Les choses sérieuses arrivent. Ce deuxième entretien de candidature s’inscrit dans le prolongement du premier et ne se limite pas à la surface. Le recruteur sait dans l’intervalle mieux à quoi s’attendre et ne vous posera donc plus de questions à propos de vos qualités, de ce que vous attendez d’un emploi ou de ce que vous recherchez chez un employeur. 

Quels sont les composants possibles d’un deuxième entretien ? 

Le recruteur peut, pendant un entretien de questionnement, évaluer votre approche à l’aide d’exemples concrets.

  • « Comment expliqueriez-vous à un collègue que vous n’allez pas arriver à respecter un délai ? »
  • « Que diriez-vous si votre chef de service ne vous informait qu’un jour à l’avance d’une mission demandant un important travail ? »
  • « De quelle manière gérez-vous un client mécontent ? »

Quelques autres membres de l’équipe peuvent assister à la discussion. Ils doivent aider le recruteur à déterminer si vous êtes adapté à la culture de l’entreprise. Êtes-vous adapté à la culture de l’entreprise et le courant passe-t-il bien avec vos futurs collègues ? Qui sait, vous serez peut-être également invité à faire une courte visite du bâtiment.

Pendant cet entretien, les attentes salariales et avantages extralégaux seront également abordés. Vérifiez certainement à l’avance ce qui est appliqué dans le secteur et pour cette fonction spécifique.

Vous avez encore des questions ? C’est le moment idéal. Vous avez une question à propos d’une tâche spécifique ? Vous voulez connaître leur position vis-à-vis du télétravail ? Comment les performances sont-elles évaluées ? Posez-les maintenant, cela vous permettra de prendre une décision éclairée.

Et, enfin… le test ! La nature du test dépendra de la fonction visée. Si elle est de nature commerciale, vous pourrez mettre le paquet pendant un entretien de vente. Si vous postulez pour un poste en marketing, vous serez peut-être invité à établir un plan de communication. S’il s’agit d’une fonction technique, ils voudront tester vos aptitudes dans la pratique.

Comment aborder le test pratique ?

Un test écrit ou une mission pratique ? Ne vous hâtez pas. Lisez bien la mission ou demandez des informations supplémentaires en cas d’imprécision. Comment aborderiez-vous cette tâche si elle vous était effectivement attribuée ? Prenez ce procédé comme fil conducteur. Le recruteur veut seulement voir comment vous procédez. Il est préférable d’avoir une mission inachevée bien abordée plutôt qu’un résultat qui ne ressemble à rien.

S’agit-il d’un test de personnalité en ligne ou d’une évaluation ? Répondez de manière aussi honnête que possible. Essayez d’éviter les réponses socialement souhaitables pour ne jamais avoir de mauvaises surprises ultérieures. 

Il peut être demandé d’élaborer un test au préalable et de le présenter pendant l’entretien. Entraînez-vous à donner la présentation plusieurs fois à l’avance. Ne vous laissez pas déstabiliser lorsque le recruteur vous interrompt pour une question ou remarque.

4. Comment assurer un suivi fructueux de ma candidature ?

 Le plus gros du travail est fait, vous pouvez souffler maintenant. Mais pendant combien de temps ?

Il est intéressant de suivre activement votre candidature. Vous montrerez ainsi que ce poste vous intéresse vraiment. À la fin de la conversation, il est important de poser une question sur le déroulement de la procédure de candidature. Vous êtes peut-être le premier d’une série de 15 candidats qui seront interviewés dans les semaines à venir. Il sera alors normal que vous n’ayez plus de nouvelles dans l’immédiat. Cela dure plus longtemps que prévu ? N’hésitez pas à envoyer un e-mail au recruteur ou à l’appeler.

Si aucun délai spécifique n’a été mentionné pendant l’entretien de candidature, il est toujours de votre droit de demander le point de la situation à la personne de contact. Ne le faites cependant pas au lendemain de votre entretien. Le recruteur doit avoir le temps de voir d’autres candidats, de se concerter en interne à propos de votre candidature et de finalement se décider. Vous n’avez pas de nouvelles après une semaine ? Saisissez votre téléphone !

Vous décrochez l’emploi ? Félicitations ! Demandez alors ce qui a fait pencher la balance en votre faveur. Le choix s’est porté sur un autre candidat ? C’est dommage, mais un autre défi vous attend. Demandez au recruteur de vous indiquer les points que vous pouvez améliorer afin que vous ne commettiez pas les mêmes erreurs à nouveau. Bonne chance !

Vous êtes à la recherche de l'emploi de vos rêves ?

Commencez votre recherche ici >

Vivaldis

Vivaldis

Appelez-nous un bureau d’intérim, une agence d’intérim ou des chercheurs d’emploi, mais avec de véritables personnes… car telle est notre véritable nature. Et dans le meilleur des cas, nous construisons ensemble des affinités très précieuses. Parce que Vivaldis s’engage uniquement pour le meilleur. Pour vous offrir un emploi ou un collègue qui vous va à 100%. Un petit coup de pouce qui vous donne un désir indescriptible d’en faire quelque chose. Car tout comme la vie, un emploi est ce que vous en faites.
Vivaldis