Vous avez sans doute déjà vu des programmes à la télévision dans lesquels des candidats devaient se vendre à des employeurs potentiels. C’est tout un art, mais un art que vous finirez sûrement aussi par maitriser. « C’est du jamais vu, quel talent. Ce talent illumine le visage de tous vos clients. Et, incroyable, il est aussi merveilleusement technique et super habile. » Ok, arrêtons-nous là. Mais comment devez-vous mener l’argumentaire de vente pour faire bonne impression ?

Passer un entretien d’embauche revient à vrai dire à occuper les pensées des recruteurs et des employeurs potentiels, et ce, le lendemain encore. Ils doivent être convaincus de la plus-value que vous représentez pour leur entreprise, tout comme un consommateur est convaincu de l’utilité des gadgets technologiques à l’achat d’un nouvel aspirateur. Mieux encore : vous devez vous voir comme une marque, comme un produit à commercialiser. Le terme adapté serait « personal branding ». 

Que signifie personal branding ?  

Le personal branding consiste à vous considérer comme une marque et à vous présenter ainsi aux autres, c.-à-d. aux recruteurs et aux employeurs potentiels dans le cas présent. Vous allez réfléchir à la manière de valoriser vos points forts, à la manière dont vous vous présenteriez sur le marché si vous étiez un produit. Pensez donc à votre position dans la vie et à votre plus-value professionnelle et personnelle. Exagérer n’est pas nécessaire. Soyez simplement vous-même, de cette manière vous ne pouvez que vous démarquer !

Le plus important est simplement de raconter tout le temps la même histoire, via chaque canal. Que ce soit sur votre profil LinkedIn ou sur votre CV, votre marque personnelle doit émaner partout de la même manière. Une entreprise comme Bol.com adopte le même ton singulier sur son site Web, sur les réseaux sociaux et dans les publicités : comme elle, vous devez afficher un message et un style uniforme sur vos différents canaux disponibles, pour assurer votre autopromotion. 

Conseils concrets pour vous vendre 

Durant la procédure de candidature, les recruteurs et les employeurs potentiels entrent à différents moments et à différents endroits en contact avec des candidats – comme vous ! Votre CV et votre lettre de motivation atterrissent dans leur boite mail, ils vont consulter votre profil Facebook ou LinkedIn et vous prenez place devant eux lors d’un entretien d’embauche. Vous devez profiter de ces différents contacts pour favoriser votre autopromotion. Nous vous expliquons comment. 

1. Sur votre CV

  • Assurez-vous que vos principaux atouts sautent aux yeux. Avez-vous travaillé dans une entreprise similaire ? Demandent-ils une compétence très spécifique que vous possédez justement ? Ou vous n’avez pas le diplôme nécessaire, mais bien l’expérience qu’il faut ? Mettez ces atouts en évidence.
  • Veillez à faire des énumérations à la fois courtes et substantielles. Demandez-vous quelles connaissances et compétences sont les plus importantes pour le poste. Ne faites donc pas une liste interminable de toutes les compétences imaginables. Vous perdriez ainsi l’attention des recruteurs. Ils doivent pouvoir avoir parcouru votre CV en 30 secondes.
  • Faites une mise en page propre et ajoutez éventuellement une photo. Utilisez une couleur d’accentuation et quelques icônes appropriées. N’en faites pas un album de coloriage, le CV reste un document professionnel.
  • Faites relire votre CV. Les fautes ne sont pas favorables à votre personal branding.

     

2. Dans votre lettre de motivation

  • Faites tout de suite une affirmation dans votre première phrase. Qui êtes-vous et qu’avez-vous à offrir ? Évitez les phrases d’accroche standard comme « Suite à votre annonce… ».
  • Laissez tomber les « je, je, je » et mettez-vous à la place du recruteur. Liez les attentes de votre employeur potentiel à vos connaissances et compétences. « Les projets de votre entreprise s’inscrivent surtout dans le secteur chimique. Dans le cadre de ma formation, j’ai effectué un stage avec succès dans ce même secteur. »
  • Limitez-vous à une feuille A4. Vous allez ainsi à l’essentiel et vous ne vous attardez pas sur des détails superflus. Ayez donc un regard critique sur votre production écrite. Supprimez les phrases interminables et laissez suffisamment d’espace blanc pour le confort de lecture. Faites également relire ce document par une autre personne.

3. Sur votre profil LinkedIn

  • Pour vous faire remarquer positivement par les recruteurs, créer un profil professionnel est indispensable. Choisissez donc de préférence une photo qui ne date pas de vos dernières vacances à la plage.
  • Trouvez un titre de profil original C’est généralement là qu’est indiquée votre fonction mais si vous cherchez un emploi, vous pouvez être plus libre. Évitez le « Je cherche un nouveau défi ». Essayez plutôt quelque chose comme « Si “Journée chargée” est votre réponse à tous les “Comment ça va ?”, alors je suis l’assistant que vous cherchez. »
  • Écrivez dans le résumé une lettre de motivation générale et compacte. Ajoutez également à votre profil toutes vos expériences professionnelles antérieures.
  • Un conseil supplémentaire afin d’augmenter votre visibilité sur LinkedIn serait d’adapter votre profil public. Lisez comment faire ici.

4. Lors de l’entretien d’embauche

L’entretien est la première fois que vous vous retrouverez face à face avec le recruteur ou l’employeur potentiel. Ils se seront bien sûr déjà fait une idée de votre/vos personnalité/expérience/compétences grâce aux différents points de contact (CV, lettre de motivation, LinkedIn). Il est maintenant essentiel que votre entretien corresponde avec ce que vous avez annoncé.

La préparation fait tout. Vous pouvez parfaitement préparer les réponses aux questions « parlez-nous de vous » ou « décrivez-nous brièvement votre carrière ». Il est important que vos réponses soient aussi concises que possible. Nous avons déjà rassemblé toutes les questions possibles dans cet article de notre blog. Des détails plus « pratiques », comme votre heure d’arrivée, votre apparence et votre attitude pendant l’entretien contribuent également à vous vendre lors de l’entretien d’embauche. Découvrez nos conseils dans cet article de notre blog.

 

L’elevator pitch

L’elevator pitch est un bon exercice pour vous aider à mettre vos qualités, compétences et caractéristiques en évidence de manière brève et concise. Faites un résumé de votre CV et de votre lettre de motivation que vous pouvez raconter en deux minutes. Que devez-vous mentionner ?

  • Qui êtes-vous ? Communiquez votre nom, votre âge, votre domicile et votre situation familiale.
  • Soulignez vos plus grands talents et donnez un exemple de situation dans laquelle ils seraient utiles à votre futur employeur.
  • Expliquez pourquoi ce job vous conviendrait parfaitement, ou pourquoi vous postulez pour cette fonction.

Mettez tout par écrit et entrainez-vous devant le miroir. Vous verrez ainsi quelles phrases passent facilement et quelles phrases sont trop compliquées. Veillez à employer un langage qui convient à votre propre manière de parler. Vous devez vous présenter comme vous êtes réellement.

Votre personal branding professionnel sera ainsi au point. Maintenant, c’est à vous de jouer ! Vous souhaitez plus de conseils pour un entretien d’embauche réussi ? Découvrez plus d’informations utiles dans ce guide de candidature ou parcourez les articles intéressants de notre blog.

Vivaldis

Vivaldis

Appelez-nous un bureau d’intérim, une agence d’intérim ou des chercheurs d’emploi, mais avec de véritables personnes… car telle est notre véritable nature. Et dans le meilleur des cas, nous construisons ensemble des affinités très précieuses. Parce que Vivaldis s’engage uniquement pour le meilleur. Pour vous offrir un emploi ou un collègue qui vous va à 100%. Un petit coup de pouce qui vous donne un désir indescriptible d’en faire quelque chose. Car tout comme la vie, un emploi est ce que vous en faites.
Vivaldis